En France, les nouveaux professeurs ont débuté la semaine dernière leur carrière sans avoir reçu de formation pédagogique initiale. Sept d'entre-eux témoignent de leur appréhension, à la veille de la rentrée des classes.

"Après avoir passé deux ans à préparer l'agrégation, à étudier Shakespeare et les plus grands classiques de la littérature anglaise, à analyser la grammaire dans ses plus infimes détails, et à avaler des dizaines de dates, nous voilà propulsés à temps plein devant une classe sans que personne ne nous ait jamais appris à gérer un groupe de 35 adolescents, ni même à préparer un cours."

"A deux jours de la rentrée, je ne sais pas comment l'on construit une séance, une séquence… Je n'ai d'ailleurs pas la moindre idée de la réalité d'une classe !"

Lire l'article

Source : Le Monde, 02/09/10