Le physicien français Georges Charpak, Prix Nobel de physique, est décédé le 29 septembre 2010 à Paris. L'Académie des sciences lui rend hommage ainsi que de nombreuses publications.

"Prenant exemple sur une méthode d’enseignement des sciences pratiquée dans les quartiers défavorisés de Chicago, Georges Charpak s’est trouvé en 1996 à l’initiative de La main à la pâte. En mai 2006, il co-signait avec Pierre Léna et Yves Quéré un article en forme de bilan d’étape, "La main à la pâte, dix ans après", publié dans le n° 443 des Cahiers pédagogiques consacré à la culture scientifique."

Cet article est à lire sur le site des Cahiers pédagogiques. Il débute ainsi : "Entre 4 et 12 ans, l’enfant vit un véritable âge d’or de la curiosité pour les choses du monde de la nature, quels que soient son milieu social, ses difficultés scolaires ou familiales, sa maîtrise du langage. À ce stade de leur développement, tous les enfants sont des "gourmands de science". C’est à l’école qu’ils organisent leur pensée et leur personnalité, développent leur forme propre d’intelligence : il appartient à celle-ci de répondre à cette curiosité, d’en organiser l’expression, de la nourrir et de structurer les multiples réponses qu’elle appelle."

Lire l'article

Source : Les Cahiers pédagogiques, 30/09/10