Radio France Internationale (RFI) consacre une série d'émissions à la rentrée scolaire, une rentrée sous le signe de la contestation. En France, la formation pédagogique des enseignants est au cœur des discussions. Au Sénégal, le "quota sécuritaire" est sur la sellette. Ce système permet au ministère de l'Éducation de "nommer à sa seule discrétion des enseignants en dehors de tout critère pédagogique". Certains enseignants sont ainsi recrutés sans passer par la case concours. "On ne naît pas enseignant, on le devient", s'insurge le coordinateur national de la Coalition des organisations en synergie pour la défense de l'éducation publique (Cosydep).

Mais dans les pays du sud du Sahara, les parents sont surtout confrontés en cette période de rentrée à des difficultés financières. Au Niger, certains se battent pour que les filles soient, en dépit de ces difficultés, scolarisées au même titre que les garçons. "Leur corps n'est pas leur seul capital", conclut Alain Foka.

Écouter l'émission du 05/10/10