Le président de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL), Alex Türk, a lancé jeudi soir cette mise en garde : "Nous risquons d'entrer dans une société où il ne sera jamais plus possible de cacher aux autres où nous nous trouvons, et avec qui nous nous trouvons."

Le combat doit se mener avec les plus jeunes, qui vivront toute leur vie plongés dans le numérique. "Il faut essayer de leur faire prendre conscience de la nécessité d'acquérir des réflexes nouveaux, pour qu'ils vivent leur vie dans cette société numérique avec leur libre arbitre."

Mon Quotidien a sorti un numéro spécial en collaboration avec la CNIL sur ce thème de la protection de la vie privée sur internet. En France, ce numéro a été distribué dans toutes les classes de CM2. Vous pouvez le feuilleter en ligne et il peut servir de support pédagogique. En page 2, on retient ce conseil qui s'adresse sans doute davantage aux parents : "Il est préférable que l'ordinateur soit dans le salon et que tes parents ne soient pas loin quand tu l'utilises."

Lire l'article

Source : Le Figaro, 26/11/10

(Zadie Smith, dans un article dont nous avons déjà rendu compte, rappelle que les programmes informatiques ne sont jamais idéologiquement neutres et qu'ils orientent nos comportements, d'une manière ou d'une autre. Il faut le savoir. Il faut savoir également qu'on laisse des traces sur internet. Le site de la CNIL s'attache à nous le démontrer.)